Photographies extraites de H. J. Wenzel et J. Stockklausner'Lokomotiven ziehen in den Krieg', Verlag Josef Otto Slezak, Wien, 1977


En 1940, un inventaire intéressé






 
Parmi les locos allemandes cédées à la France à l'issue de la Première Guerre mondiale, de haut en bas :
Une 030 bavaroise (série C IV) en activité sur la région Ouest de la SNCF
Une 221 badoise (série IId) garée en attente d'amortissement
Une 230 bavaroise (Cn4v) encore en service en 1940, alors que leurs soeurs série 17.3 sur la Reichsbahn sont amorties précise la légende
Une pacific wurtemburgeoise (2C1 h4v) réimatriculée 3-231 A 997 à la SNCF, mais qui semble en bien triste état




Les ingénieurs de la Reichsbahn et de la Werhmacht Verkers Direktion semblent intéressés par les nouvelles locos de la SNCF







De haut en bas :
Une pacific Chapelon dont le carénage semble avoir séduit l'auteur de la légende de la photo
Une superpacific Nord carénée au dépot de la Chapelle que la légende décrit par erreur comme un prototype pour la 232 R
Celle là même qui pose sur le pont roulant du même dépot à l'époque où elle faisait ses premiers tours de roues
Le 240 P - 1 Chapelon au dépot du Charolais (remarquer le Feldwebel dans la fosse)
Une 150 - E de l'Est, un modèle étroitement inspiré du type G 12 prussien, mais dont la légende souligne le foyer étroit contrairement à son homologue germanique


Retour